Habilitation à Diriger des Recherches de Mme Christel Bidet-Ildei

Le 12 juin 2017 à 13h30 – Habilitation à Diriger les Recherches de Mme Christel Bidet-Ildei

Lieu: MSHS Bât A5 – Salle Mélusine, 5 Rue Théodore Lefebvre – 86000 Poitiers

Titre : «Vers une meilleure compréhension des liens Action-Perception-Langage».
Jury :
Yannick Blandin, Université de Poitiers, Examinateur ; Denis Brouillet, Université Paul Valéry-Montpellier 3, Examinateur ; Yvonne Delevoye-Turrell, Université Lille 3,  Rapporteur ; Vincent Dru, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Rapporteur ; Aymeric Guillot, Université Claude Bernard-Lyon 1, Rapporteur ; Marco Tettamanti, San Raffaele University-Milano, Examinateur.

Résumé:
Les recherches présentées dans ce manuscrit s’insèrent dans le champ des neurosciences cognitives et visent plus particulièrement à mieux comprendre les liens existant entre l’action, la perception et le langage. Ce document est divisé en quatre parties.
La première partie est dédiée à la présentation d’une base théorique sur la définition du « mouvement biologique » et les capacités de perception des mouvements humains. Les mécanismes cérébraux et les modèles théoriques permettant de rendre compte de ces capacités perceptives sont également abordés.
La deuxième partie, quant à elle, porte plus spécifiquement sur la question de l’implication du système moteur lors de la perception visuelle de mouvements humains. Après avoir présenté plusieurs expérimentations en faveur de l’utilisation de l’expérience motrice lors de la perception visuelle des mouvements humains, quelques études contradictoires sont relatées. Ces différentes preuves expérimentales sont ensuite discutées à la lumière de plusieurs considérations théoriques aboutissant à la proposition d’un nouveau modèle permettant d’intégrer les différents résultats de la littérature.
Dans la troisième partie, en lien avec l’approche incarnée de la cognition, les capacités de perception visuelle des mouvements humains ne sont plus considérées de manière isolée mais dans le rapport qu’elles entretiennent avec le traitement des verbes d’action. Après avoir résumé, quelques expériences rendant compte du lien existant entre action et langage, cette troisième partie présente une revue des travaux portant spécifiquement sur le lien existant entre observation d’action et traitement des verbes d’action. A la lumière de ces travaux, plusieurs débats théoriques sont abordés concernant notamment les mécanismes sous-tendant le lien action-langage, la systématicité du lien action-langage ou encore le développement du lien action-langage au cours de l’enfance.
Enfin, la quatrième et dernière partie du document présente des perspectives de recherche visant principalement à mieux comprendre les mécanismes à l’origine du lien existant entre perception d’action et langage, à comprendre comment ce lien se développe au cours de l’enfance ou encore le rôle de ce lien sur les capacités de cognition sociale ou dans la rééducation.

Recherche

Menu principal

Haut de page