Présentation de la Chaire industrielle « Systèmes Technologiques pour l’Augmentation de l’Humain – STAH »

Présentation de la Chaire industrielle

« Systèmes Technologiques pour l’Augmentation de l’Humain – STAH »

le jeudi 17 novembre à 14h00 – salle 09, département de psychologie (bâtiment A4)

 

Par Célestin Sedogbo, porteur de l’Institut “Tremplin Carnot” issu de la Fondation Cognition, titulaire à l’Institut Polytechnique de Bordeaux d’une chaire régionale « Chaire Industrielle des Systèmes Technologiques pour l’Augmentation de l’Humain ».

Objet de la rencontre :

Présenter la chaire industrielle « Systèmes Technologiques pour l’Augmentation de l’Humain»: son modèle et son bilan 2012-2016, et ses objectifs 2016-2018 sur le territoire de la Nouvelle Aquitaine, et qui désormais englobent tous les laboratoires contributifs de l’augmentation de l’humain.

Créée en octobre 2012 par l’ENSC-Bordeaux INP et la conseil régional d’Aquitaine : l’objet de la chaire industrielle «Systèmes Technologiques pour l’Augmentation de l’Humain» est d’établir des contacts privilégiés entre le monde socio-économique et Bordeaux INP.

Les missions du titulaire de la chaire industrielle  dans le domaine des « Systèmes Technologiques pour l’Augmentation de l’Humain» sont de :

– stimuler les interactions entre la formation et la recherche académiques, et les entreprises d’Aquitaine ;

– donner un avis sur l’opportunité technologique d’accueil d’expérimentations ou de structures, et animer la plateforme Béthanie de l’ENSC et les projets dont elle est porteuse ;

– initier et suivre les actions de transfert vers les entreprises d’Aquitaine ;

– coordonner l’axe «Systèmes Technologiques pour l’Augmentation de l’Humain» en Aquitaine ;

Bilan 2012-2016 :

La période 2012-2016 (quatre ans) a démontré la faisabilité du modèle de transfert de technologies du secteur public vers le monde socio-économique sur la thématique « Systèmes Technologiques pour l’Augmentation de l’Humain». Les premiers projets ont abouti et ont permis de faire émerger un besoin avéré de la part des entreprises en termes de compétences dans le domaine scientifique de « l’humain augmenté ».

–        35 projets soumis pour un ensemble de 20 entreprises partenaires

–        11 projets acceptés, dont 3 sont terminés

–        15 matinales de l’Augmentation de l’Humain regroupant 45 entreprises distinctes

–        4 éditions des livrets des matinales diffusées au total à 1500 exemplaires

–        1 Colloque (périmètre Nouvelle Aquitaine) « Système Technologique de l’Augmentation de l’Humain » sur 2 jours, avec environ 80 participants.


Célestin Sedogbo est actuellement  responsable de la coopération R&T régionale au sein de Thales Avionics. A cette fin, il est détaché par Thales Avionics  à Bordeaux INP, pour occuper ce poste qui représente un demi ETP.

Docteur des universités (Paris-Sud) en 1983, HDR (Université Marseille-Luminy) en 1987.  Il entre en 1982 au centre de recherches du Groupe Bull pour lancer l’activité « Intelligence Artificielle, et rejoint en 1988 le centre de développement en Intelligence Artificielle Groupe Bull où il est chef de la business line « interfaces intelligentes », puis directeur technique. Parallèlement à cette activité industrielle, il est professeur associé de linguistique mathématique à l’université Paris V (UER de Mathématiques et sciences humaines de 1988 à 1991, et est qualifié en 1993 aux fonctions de Professeur des universités par le CNU 27.

En 1994, il quitte le Groupe BULL pour rejoindre France Télécom où il est affecté comme professeur à l’école d’ingénieurs Telecom Bretagne à Brest, et directeur adjoint du département informatique. En 1997, Thales R&T, le centre de recherche central de Thales SA, le recrute, et le nomme successivement jusqu’en 2007, chef de laboratoire puis directeur du département recherche systèmes cognitifs.

Depuis 2009 il est à la division avionique de Thales au Haillan où il a en charge la coopération technologique avec les PME et le monde académique aquitain.

Recherche

Menu principal

Haut de page