Soutenance de Thèse de Doctorat de Betty Laroche

Vendredi 7 décembre à 09h30 – Soutenance de Thèse de Doctorat de Betty Laroche

Lieu : Salle Mélusine – MSHS.

Titre : « Rôle du feedback visuel en production manuscrite de mots isolés : approches comportementale et électrophysiologique ».

Jury :

Sonia Kandel, Rapporteure, Pr – Université Grenoble-Alpes ; Patrick Bonin, Rapporteur, Pr – Université Bourgogne Franche-Comté ;  Christiane Soum-Favaro, Examinatrice, Mcf – Université de Toulouse ; Thierry Olive, Directeur de Recherches CNRS de l’Université de Poitiers, Directeur ; Cyril Perret , Directeur,  Mcf – Université de Poitiers.

Résumé :

L’objectif principal de ce travail de thèse est d’explorer le rôle du feedback visuel sur la dynamique des processus centraux orthographiques en productions de mots isolés. Nous avons d’abord exploré le rôle du feedback visuel avec une approche comportementale en mesurant les temps de préparation et d’exécution de la réponse écrite (Expérience 1, 2, 3, 4), et cela dans deux tâches de production impliquant une dynamique d’encodage orthographique différente : la tâche de dénomination d’images et la tâche de production sous dictée.

L’absence de feedback semble modifier la dynamique des traitements en dénomination d’images alors que cela ne semble pas être le cas en production sous dictée. Toutefois, les différentes analyses menées dans ces expériences n’ont pas permis de mettre en évidence une modification spécifique des niveaux centraux. Nous avons ensuite poursuivi l’investigation à l’aide de mesures électroencéphalographiques en comparant les corrélats électrophysiologiques entre conditions avec et sans feedback visuel à l’aide d’une analyse de segmentation spatio-temporelle (Expériences 5 et 6).

Les résultats ont mis en évidence que les modifications entrainées par l’absence du feedback visuel apparaissent tardivement (450 ms après l’apparition du stimulus) durant les temps de latences, suggérant que seuls les traitements périphériques sont influencés par la présence / absence de feedback visuel. L’ensemble de nos résultats semble indiquer que le feedback visuel n’aurait pas de rôle au niveau des traitements centraux orthographiques dans une simple tâche de production de mots isolés. En revanche, l’analyse des erreurs de production et des corrections spontanées suggèrent qu’il joue un rôle au niveau du buffer orthographique et un rôle dans la détection / édition des erreurs.

Mots-clés : production écrite, traitements périphériques, traitements orthographiques, feedback visuel

Recherche

Menu principal

Haut de page