Deux axes de recherche complémentaires s’inscrivent dans le défi sociétal « Travail » du CeRCA.

L’un relève de l’ergonomie cognitive et porte sur l’optimisation de la collaboration et de l’apprentissage lors de tâches qui relèvent de l’interaction entre l’Humain et des dispositifs virtuels et numériques. Dans ce cadre, des chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s étudient actuellement, par exemple, l’impact sur la charge cognitive de différentes modalités d’interactions en réalité virtuelle avec un jumeau numérique, les biais des interactions verbales humain-système ou encore le partage de tâches  et de perceptions entre humain et robot dans divers contextes de collaboration.

Un second axe, relevant de la psychologie sociale appliquée au travail, porte spécifiquement sur l’analyse des conditions et processus psychologiques entravant ou favorisant la qualité de vie au travail, que ce soit sous l’angle des motivations au travail, des problématiques de santé et d’éthique au travail ou bien encore l’égalité de genre en contexte professionnel.  L’ensemble de ces travaux mobilise des méthodologies variées (approches qualitatives et quantitatives) et a pour point commun d’associer recherche fondamentale et visées appliquées associant des partenaires académiques et socio-économiques régionaux et nationaux (e.g. Institut Carnot Cognition, collaboration avec des entreprises sur des thèses CIFRE, projets financés par la Région Nouvelle-Aquitaine, etc.).

Partenaires récents et actuels 

  • Réseau National des MSH, INSHS du CNRS
  • Institut Carnot Cognition
  • Calyxis, pôle d’expertise du risque de Niort
  •  CERP’Air de la base aérienne de Tours
  • Société BetClick Group
  • Entreprise Spir Ops – Artificial Intelligence (thèse CIFRE)
  • Région Nouvelle-Aquitaine

Compétences au sein du CeRCA

  • Ingénierie en matière d’ergonomie cognitive (e.g. en lien avec la charge mentale au travail, la transformation digitale dans les organisations)
  • Ingénierie de formation à destination des entreprises et collectivités (e.g. sur l’adhésion au changement, la lutte contre les discriminations, le travail collaboratif, la transition numérique)
  • Diagnostics et remédiations relatifs à la qualité de vie au travail (e.g. sur les risques psychosociaux, le stress professionnel)
  • Mise en place et évaluation de pratiques innovantes auprès d’acteurs industriels et institutionnels (e.g. en matière de pratiques numériques, d’écologie cognitive, de management)

  • La vie du CeRCA continue sur Twitter !